Tout savoir sur la poésie engagée

Posted on
poésie engagée

Au cours de l’Histoire, de nombreux poètes adoptent la poésie engagée pour exprimer leur mécontentement, leurs émotions de tristesse vu les événements politiques malheureux. Cet article vous dit tout sur les spécificités de la poésie engagée.

Qu’est-ce que la poésie engagée ?

La poésie engagée est l’ensemble des poèmes dans lequel l’auteur ou le poète exprime, directement ou indirectement, une révolte, une volonté de changer et de faire évoluer la société. Autrement dit, l’auteur défend une cause qu’il croit juste, ou bien il dénonce à travers son œuvre une injustice ou une situation qu’il le dérange et qu’il n’apprécie pas. Cependant, un poème engagé n’est pas du tout un texte augmentatif en matière de dimension poétique. Pour les adeptes de poésie engagée, sachez que ce style de poème peut s’étudier comme n’importe quel autre. Il suffit simplement d’être sensible à la force des images, aux rimes ou à l’absence de rimes ainsi qu’au rythme. Néanmoins, il est essentiel d’identifier clairement l’engagement pris par le poète, de voir ce qu’il défend ou ce qu’il dénonce.

Quelques auteurs engagés

L’Histoire a vu naître de nombreux poètes engagés. Nous pouvons par exemple citer les poèmes de la Résistance lors de l’occupation allemande de la France à travers les œuvres de Louis Aragon, de Robert Desnos, de Max Jacob, de Paul Eluard ou encore de Jacques Prévert. Les poèmes de dénonciation du célèbre Victor Hugo sont connus en s’insurgeant contre le travail des enfants. Ce poète engagé critique également à travers ses poèmes la misère sociale. Arthur Rimbaud est également un des poètes engagés les plus connus à travers son œuvre, le « Dormeur du Val ». Les poèmes de guerre de religion de Pierre de Ronsard, défendant le parti catholique et d’Agrippa d’Aubigné, défendant le parti protestant sont également considérés comme des poèmes engagés. Autres exemples, les poètes Aimé Césaire et Léopold Sédar Senghor sont des incontournables de la poésie d’opposition contre la négritude, le colonialisme, et revendiquent la conscience collective africaine et l’identité noire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *